jeudi 31 juillet 2014

Ménage par le vide / Becoming a minimalist ?

J'aime apprendre et je crois que toutes les couturières sont un peu comme ça. Si, si, je vous vois sur vos blogs, toutes excitées après la première pose réussie d'une fermeture éclaire invisible, ou par la construction d'une braguette (ce que je n'ai pas encore maitrisé ;(  ). Je vous sens les yeux pétillants à la vue d'un patron qui va vous obliger à apprendre à monter une doublure en fourreau ou à enfin attaquer ce coupon de jersey qui traine dans votre stock depuis si longtemps.


Mais dernièrement je me suis retrouvée toute encombrée par certain hobbys qui au final ne me plaisaient pas tant que ça.
voici donc ce dont je me suis débarrassée dernièrement :

_ La gravure lino.
Je ne sais même pas ce qui m'a pris de vouloir m'y mettre . Est-ce que j'ai vraiment pu penser à un moment que j'allais pouvoir imprimer de façon professionnelle et facilement tous les tissus de mon choix et avec tous les desseins possibles ? Oui, je crois bien que j'ai pu le penser. Tout au moins jusqu'à ce que je mette mes théories en pratique.
Oui, oui, j'ai imprimé ce haut (qui heureusement était destiné aux oubliettes) en découpant des nuages dans du lino. Le résultat n'est pas du tout professionnel contrairement à mes illusions mais on voit clairement que je l'ai fait moi-même et c'est même pire en personne que sur cette photo .  Pour moi la gravure lino,  c'est long, pas agréable et pas facile. Les nuages étaient la moins pire de mes gravures et c'est surtout parce que je ne les ai pas gravés mais juste découpés.

_La broderie de frivolités (ça s'appelle vraiment comme ça).
J'avais vraiment envie d'apprendre à broder à la navette, puis, une fois les techniques apprises, il me fallait pratiquer pour ne pas perdre la main. Je me suis donc forcée à continuer alors que je n'aime pas du tout ça. Voici donc les derniers bijoux que j'ai brodés avant de prendre la décision de ne faire que ce qu'il me plait pendant mon temps libre :
Un collier avec son médaillon au dés à coudre.
Une autre vue du collier car je m'amuse bien avec mon appareil photo !

La bague assortie


Deux médaillons à monter en collier plus tard !

Cette forme de broderie à la navette me fait très mal aux mains et je la trouve stressante plutôt que relaxante. Et je ne porte jamais aucun de ces bijoux. Je pense que j'ai apporté assez d'arguments à ma plaidoirie et que vous pensez comme moi que j'ai bien fait de décider de ne plus me forcer. Allez, allez, dites le que j'ai bien fait s'vous plait madame ?

_Mes perles;
Je les ai virées manu-militari car, quel ennui !

J'ai gagné du temps et de la place dans mes placards.
Au revoir, mes petites navettes colorées !

j'en ai profité pour donner du tissu de mon stock, vider mon armoire à vêtements pour ne garder que ce que j'ai envie de porter et faire le tri dans les papiers ( relevés bancaires depuis 2002 !) et vider ma boite mail.
Un ménage de printemps qui me laisse toute légère et avec du temps en plus pour la couture et le tricot et le crochet et la broderie (mais la traditionnelle hein, pas les frivolités).
Maintenant il ne me reste plus qu'à trouver un point relais pour donner les vêtements que je ne veux plus et à trouver du courage pour finir tous mes encours et projets divers. Peut-être y aura-t-il encore un peu de ménage par le vide à l'avenir...

For all of you english-spoken people :

This post is all about the things I've given up because I didn't really enjoy them.

_The lino-printing. I'm terrible at it; the result is messy and unprofessional looking. It's not easy and I didn't have fun with it. My cloudy top looks even worse in person.

_The tatting. These are my last (and never again) tatted pieces of jellewry. Tatting hurts my hands and stresses me out. so much for a relaxing hobby for me.

_Old clothes and fabric from my stash and also did some sorting out of my computer files !

Feel better, lighter and more focused on what i love.
There might be more cleaning out in my futur as I still have a ton of stash and works in progress.
Is anyone else due for some spring-cleaning too ?





2 commentaires:

  1. Je me reconnais un peu lè dedans : voir une technique et trouver celà tellement cool ! Seulemnt voilà, démarrer une nouvelle passion nécessite souvent un minimum d'investissement, et c'est bien celà qui me garde d'avoir encore plus de choses dans les placards !
    Par contre je n'ai à ce jour toujours pas liquidé le matériel des "passions". Je traine toujours ma boite de perles rocailles du lycée du temps ou le tissage et les animaux en perles étaient à la monde (j'ai du faire 2 bracelets, quelques crocodiles et un coq inachevé !), une boite pleine de tampons et l'embossage à chaud, c'est très joli, mais faut vraiment avoir un but pour l'utiliser (je l'ai fait pour les faire part des naissaces des garçons...mais voilà), J'e n'étais aussi un temps interessée à la calligraphie, des balbutiement d'aquarelle, l'origami à un stade avancé ... Mais au final ce qui m'a plu dans la couture, c'est l'utilité quotidienne de ce savoir.
    Ce qui me fait beaucoup d'oeil en ce moment c'est les films minyl pour personnaliser les vetements avec une robotcraft. Mais l'investissement de base vaut déja une bonne MAC. Donc ma question est là : lubies passagère ou réelle utilité "quotidienne" ? Je doute...mais j'aimerais bien tester.
    Avant celà, faut encore que je liquide quelques coupons pour faire de la place... ;o)

    RépondreSupprimer
  2. Je me sens comprise Turlututu ! Je me suis même dis en lisant ton message :"films vinyl pour personnaliser des vêtements ! Allons vite nous intéresser à cette mystérieuse activité ..." C'est dire si je suis loin d'être guérie !
    Mais je dois dire pour ma défense que je me suis vite reprise en pensant très fort à tout mes encours ma machine qui m'attends, mes patrons et mon tissu.
    Je suis sur la bonne voie. ;)
    Bonne couture à toi !

    RépondreSupprimer

come and say hi !