dimanche 2 mars 2014

Chanel des poubelles

La collection prêt à porter Chanel automne hiver 2013/2014 s'inspirait du farwest avec des références aux cowboys et aux amérindiens.
Chanel winter collection was inspired this year by the native americans. 
Le vêtement est confortable, les matières chaudes et les motifs tirés de l'art des peuples natifs d'Amérique du nord.

Et regardez ce que j'avais dans mon armoire à recycler !
And look what I found in some garbage bin ! 


 Figurez-vous, qu'il y a quelques temps de cela, je revenais du boulot en trottinette un jour où Villeneuve d'Ascq se débarrassait de ses encombrants. Et j'ai trouvé plein de t-shirts à longues manches taille 3. Ce deuxième T-shirt est de marque "Blue Grass, indian influence", donc, parfait pour le thème.

Quelques coups de ciseaux 
I use some chopping and stitching magic on those extra-large t-shirts.

Un peu de la magie de Mélusine (ma mac), et j'ai une robe confortable à motifs indien.
And voilà !
De face,
De dos,

De profil,

Rien d'excitant, mais c'était agréable de travailler vite et sans patron. La robe est aussi confortable qu'une chemise de nuit, mais je trouve aussi qu'elle ressemble un peu trop à une chemise de nuit et je n'ai encore pas osé la porter hors de la maison.
It was fun and of course really cheap to make, but, to tell the truth, I'm not sure I'll ever wear this in public. It's looking a bit too much like a nightshirt (it certainly is as comfy as one).

En chiffres :
Coûts : 0, Zéro, nada, pas un kopeck ! (qu'est-ce que ça me fait plaisir de l'écrire)
Temps : tout de même 4 ou 5 heures (je suis très lente en couture et j'en reparlerai plus tard)
La porterai-je ? : Je n'en suis pas sure.

Happy sewing to all of you !
Bonne couture à vous !
E.

4 commentaires:

  1. Voici le genre de post que j'adore voir !
    Bel esprit de récup', dans le "moov'" en plus ;o)
    En plus les beaux tissus se "fondent" parfaitement, on a du mal à imaginer deux pulls XXL avant les coups de ciseaux.
    De dos, Je la trouve top, de coté aussi, mais de face, c'est drôle mais j'accroche moins....pourtant c'est le même vêtement. Peut être qu'en retravaillant le décolleté, ça parachevrerait la robe ?
    En tous les cas, les touches rouges sur les poches donnent un beau contraste.
    Et puis pour 0 euros...que demander de plus ??

    RépondreSupprimer
  2. Merci Turlututu ! Je me suis bien amusée avec ce projet non prise de tête.
    Merci beaucoup pour le conseil sur le col. Je n'ai pas encore porté cette robe car quelque chose me dérange et je n'arrive pas à dire quoi. Je pensais que c'était la longueur mais après ton commentaire je me rends compte que le col est effectivement un plus gros problème et il ne m'avait pas du tout sauté aux yeux. Je vais essayer d'arranger ça sans y passer trop de temps.
    Merci encore et bonne couture à toi !

    RépondreSupprimer
  3. Oh... J'aime beaucoup ce folklore douillet !
    Coloré tout en tendresse, relevé de clins d'yeux toniques.... Je ne changerais rien...
    Une robe qui doit aimer les grosses bottes, le bas tricoté à l'ancienne et l'épais cache-col à larges mailles, non ? La trottinette se régalerait !
    Et pour le col... Ma foi, ce p'tit rappel "tricot" souligne le cachet de cette fantaisie.
    Je le garderai sans aucun scrupule.
    Votre fraîcheur permet toutes les audaces, profitez-en pour votre bonheur et le nôtre !

    Et zut... Je me suis mise au "vous" ...
    Un truc désuet qui me colle au clavier...
    N'y prête pas attention !
    Salue le nord pour moi... en lisant "Villeneuve d'Ascq",
    j'ai des stations de métro plein certaines de mes nostalgies, si, si !

    Tout cordialement, jeune dame...
    Je repasserai par là, bientôt, avec toujours ce même plaisir.
    Lydaine.

    RépondreSupprimer
  4. Merci beaucoup Lydaine pour toute cette poésie, quel joli style d'écriture tu as !
    Merci aussi pour les conseils pour porter cette robe, elle sera définitivement portée avec de grosses bottes et un cache col ... l'hiver prochain !
    Tu connais Villeneuve d'Ascq ? J'habite juste à côté, à Mons-En-Baroeul.
    À bientôt Lydaine, tu es toujours bienvenue ici.

    RépondreSupprimer

come and say hi !