vendredi 21 février 2014

Variation sur un même patron

Ce patron c'est le modèle 115 du Burda Style d'août 2012.

J'avais déjà fait cette version verte, cette version rouge, et même une toile toute blanche que je ne vous ai pas encore montrée mais que j'ai beaucoup portée l'été dernier.

Cette fois-ci je me suis inspirée de ce modèle de Michelle Lesniak qui a gagné la saison 11 de Project Runway.

Hello Linda ! Just a quick word for you : This is a dress I made with the dress from Michelle Lesniak as an inspiration, using a pattern from the french Burda Style magazine of august 2012.
Here's Michelle dress :
Elle a utilisé du cuir pour son harnais et un mélange cachemire/laine, si je me souviens bien pour la robe.
Pour ma part, j'avais dans mon stock du vinyle gris et un reste de drap de laine que j'avais acheté pour le tailleur de Dame Christiane

And here is my cheaper vinyl and left over wool version :

J'ai un peu galéré pour le matelassage (ce mot n'existe même pas, c'est dire si c'est une opération barbare) du vinyle. J'ai utilisé une aiguille pour cuir et un point relativement long : 3,5 mm .  Ça s'est à peu près passé sans encombre, mais l'enfile aiguille de ma machine n'a pas résisté à l'opération. Rip mon enfile-aiguille, hello, vinyle matelassé.

Quilting it was a bit of work, but I love learning to do new things. Vinyl was certainly a novelty for me.

Je lui ai mis une fermeture éclaire apparente pour un petit côté plus brut.

Sewing an exposed zipper was a first for me as well . I had to unpick it the first time I put it in as it was all wonky, and unpicking vinyl is not pretty, pretty. I learned the hard way that interfacing the material on the whole length of the zipper plus an extra 2" was very important indeed.
C'est une première pour moi, jusqu'ici j'ai plutôt posé des fermetures invisibles. Le secret de la fermeture apparente, c'est d'appliquer de la vizeline sur toute la longueur de la fermeture PLUS 6 ou 7 cm plus bas, sinon ça gondole sous la fermeture. Je ne l'avais pas entoilée suffisamment la première fois et l'ai bien regretté car découdre une fermeture posée sur du vinyle (et surpiquée deux fois) ça déchire, au sens propre. 


C'est la robe que je mets le plus cet hiver, tellement elle est facile à vivre.
J'ai ajouté des poches faites dans un minuscule coupon de coton trouvé à la Braderie de Lille en 2012.

It's a very comfortable dress and my favorite this winter. And it has "pocketsses" !

Le vinyle et le draps de laine passent étonnement bien en machine, programme lavage main.
La robe est plus facile à nettoyer que ma mac après la couture de ce drap de laine.
My machine was the worst for wear after all that quilting and wool sewing, but it survived.
Pauvre Mélusine !
Les détails :
--Patron : Burda août 2012
--Coût : 1 € de coton pour les poches, un vieux drap pour la doublure du haut de la robe 0€, 4€ de vinyle de mon stock et les chutes du drap de laine du tailleur de DC 0€, 3€ de fil , 2€ de ouatine pour matelasser le vinyle et 3,50 € de fermeture. Soit un total de : 13,50 euros
--Temps passé : Je n'ai pas compté mon temps et je ne me souviens plus très bien mais je dirais entre 12 et 15 heures.
--La referais-je ? J'aime ce patron et je crois que j'aime le vinyle. Donc, oui et oui !

Happy sewing to you !
Bonne couture à vous.








1 commentaire:

  1. Quelle belle association. Le gris et le rose, c'est tellement beau et doux. De quoi se cooconer en hiver !
    Belle robe avec de belles finitions. J'aime bien les fermetures apparentes, ça apporte un coté un peu "rock" pour casser le rose bonbon.
    La longueur est parfaite aussi !
    Tout celà pour bien moins cher qu'une robe "1er prix du commerce", la fierté en plus de l'avoir coussue Bravo.

    Sur ce coup là, le stock à du bien diminuer !

    RépondreSupprimer

come and say hi !