mardi 26 novembre 2013

Nouvelles frivolités

Une de mes amies a quitté la France pour repartir définitivement chez elle, en Chine. On lui a fait bien sûr la traditionnelle fête de départ avec cadeaux communs, en cadeau perso je lui ai fait un bracelet en frivolité .
Je sais que ce genre de bijoux en broderies de frivolités n'est pas du goût de tout le monde. En général, les personnes à qui je montre mes créations soit adorent, soit n'aiment pas ça.
Il se trouve que mon amie adore. Elle aime les vêtements de la marque Manouch et les dentelles et a été ravie de son bijou.

Alors ce bracelet a été un franc succès et ce n'est pas toujours le cas avec le fait main. Il y a des personnes dont je tairais le nom qui se disent que parce qu'on l'a fait soi-même, ça ne coûte rien. Elles ne se rendent pas compte du soin, des efforts et surtout du temps passé à créer. Ces personnes là (une fois repérées ) n'ont jamais de cadeaux fait main de ma part, non non non.
Revenons à mes moutons :
C'est un bracelet fait en broderie de frivolité (brodé à la navette) avec du coton (du 20 je pense) de la lainière de Wazemme, des perles de la droguerie et un pendentif colombes de Graphigro. J'ai utilisé un patron du livre Up and Tat'Em de Marilee Rockley.
Comme toutes les fournitures étaient dans mon stock, je ne sais pas très bien combien a coûté ce projet et j'ai dû passer environ 6 ou 8 heures (difficile à dire).

Et dans la foulée j'ai fait ce pendentif pour Dame Christiane. Il est photographié ici avant d'avoir été bloqué, d'où son allure un peu tordu. Je n'ai pas pris de photos après blocage, mais il était beaucoup mieux, j'vous promets!
``
Et je ne crois pas vous avoir déjà montré ce pendentif-ci que j'avais fait pour une amie il y a un moment.
Et le même mais sans perle fait pour Dame Christiane
Tous ces bijoux sont faits à partir du livre Up and Tat'Em.

Et vous, est-ce que vous faites des cadeaux "faits main" pour vos proches ? et surtout est-ce que vos proches les apprécient ?


10 commentaires:

  1. Quelles belles frivolités ! Bravo pour tant de délicatesse, tu m'étonnes que ton amie était ravie !
    Et le petit pioupiou en médaillon ! Top
    Ca doit être superbe au poingnet d'une mariée, couleur blanc !

    Ahhh, les cadeaux fait main, c'est....délicat....et je te comprends. Au début de mes aventures couturesque, j'en offrais dès que j'avais l'occassion, et puis des petits signes ou réfléxions, chez certaines personnes m'ont fait dire que pour elles, ce n'était pas un cadeau. En gros, elles préféraient un babiole chinoise à qq euros de chez Vima. Au final, je n'ai rien contre, car d'un : je garde mon précieux temps pour d'autres projets plus motivants, de deux : je préserve mon argent (oui, le fait main, c'est pas gratuit, il y a des matières premières à acheter, et souvent on est attentif sur la qualité) trois : je me préserve pour les personnes qui réellement apprécient le fait main.

    Donc maintenant, je couds pas mal pour moi et mes garçons, un peu pour ma maman, et quelques accesoires "rapides" à bricoler, pour plus loin...si un premier essai avait été fructueux.
    De toutes façons, un vêtement, c'est délicat à offrir, sauf si c'est une demande. Car les gout et les couleurs, en plus du soucis de la taille (ben ouai, l'échange en magasin est délicat....)

    J'ai aussi depuis peu recours à une technique "mixte" : Une trousse fait main et quelques produits yves rochers, un panier en tissu garnis de quelques douceurs....là généralement, ça passep plutôt bien, les gens se sentent moins dans "l'inconnu" ;o)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour ton commentaire Turlututu, il est plus intéressant que mon billet ;)
      Tu as tout à fait cerné les pièges des cadeaux faits main et décrit la meilleurs façon de naviguer dans ses méandres.

      Il y a pas mal de frivolités en blanc sur Etsy vendus exactement comme bijoux de mariée. J'y penserai si une future mariée croise mon chemin.

      Bonne couture !

      Supprimer
  2. Aaaaargh! Tu m'ouvres un nouvel univers de tentations, moi qui commence à peine avec la broderie "traditionnelle" (= de gros pâtés de point de tige)...j'appartiens clairement au camp de ceux qui trouvent ces petits bijoux sublimes!

    RépondreSupprimer
  3. Merci de ton passage ici Quattre,
    La broderie de frivolité produit facilement des objets qui "rendent" bien mais je pense qu'elle est moins difficile que la broderie à l'aiguille et plus rapide aussi je crois (la frivolité se brode à la navette) .
    Bon courage pour tes points de tige et merci de tes encouragements.
    À bientôt

    RépondreSupprimer
  4. C'est vraiment très joli !
    Et pour répondre à votre question, ma soeur Louise (qui fait de la frivolité elle aussi, vous pouvez voir ce qu'elle fait sur notre blog commun : http://les-petits-bonheurs.blogspot.fr/) et moi-même sommes très fans de cadeaux faits maison, que ce soit pour les offrir ou pour les recevoir ! Bravo pour votre joli blog et très bonne année à vous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup petit bonheur.
      Je suis allée voir ce que faisait Louise et c'est magnifique !
      Bonne création à vous deux !

      Supprimer
  5. Hum.... Je viens de passer un bon p'tit bout de cadran
    sur le fil de vos dernières pages et ...
    Je me suis régalée !
    C'est bien sympa de lire aussi, tout à côté de l'ouvrage,
    les émotions, songes et résolutions de la jeune dame du lieu.
    Entre coton, laine et soie, les pages s'enroulent dans la belle humeur !
    Mais... Que lis-je ? L'amitié serait-elle donc bientôt vendue en kit sur les rayons,
    calibrée au centime près, selon la considération estimée ?
    Oh, oh... De l'estime à l'estimation, le sentiment se perd et ne laisse que le profit.
    Tristounet, non ?

    ... Frivolités ? Je tique, là !
    Le bijou est un ornement si précieux qui n'a ni âge, ni frontière.
    Que l'on soit du onzième siècle ou du vingtième, que l'on est 10 ou 90 ans
    ou que l'on vive en Indonésie ou en Alabama,
    offrir et recevoir un bijou reste aussi attentionné qu'indémodable... Non ?
    Penser que vos heures soigneusement travaillées en sourire
    vont se balader en Chine, au poignet d'une amie me laisse rêveuse.
    Ce bracelet a plus d'une perle sous ses mailles !

    Mince, je cause, je cause...
    et j'en oublie de vous souhaiter la belle année.
    Je vous espère des heures enthousiastes
    et un stock ravi de cette aubaine !

    Bravo pour tout !
    (Et merci pour l'ourlet invisible,
    j'en ferai bon usage)
    Tout cordialement,
    Lydaine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voilà ce que c'est que de se poser face au clavier,
      devant un blog bien sympathique,
      le premier p'tit café près de soi !
      Le p'tit matin s'étire sans compter ni le temps, ni les mots...
      Promis, je me ferai plus brève les prochaines fois !
      Lydaine

      Supprimer
    2. Bienvenue sur mes pages Lydaine et merci pour tes encouragements et pour ta si jolie prose !
      Je te tutoies car j'ai pris cette habitude de blogosphere mais je me rends compte que cette habitude peux être violente pour les âmes plus délicates (et peut être mieux élevées que moi ) . Si c'est ton/votre cas je repasserais au vouvoiement avec plaisir, mais si tu/vous souhaitez me tutoyer, cela ne pose aucun problème.
      À bientôt et pour d'aussi longs commentaires que vous souhaitez !
      J'aime l'idée que ce blog soit un lieu d'échange.

      Supprimer
  6. Superbe, j'aime beaucoup, surtout l'assortiment des couleurs ! J'aime bien les modèles de Marilee Rockey, mais il ne sont pas très facile à faire à l'aiguille et moi, la navette, je sais pas faire... Alors double bravo ! C'est chouette de penser que ce cadeau va être admiré à l'autre bout du monde...
    Amitiés
    Louise

    RépondreSupprimer

come and say hi !